L’injonction au bonheur une nouvelle tyrannie ?

Ajouté par : Université Populaire Chablais

Par: Marc GINDRE professeur agrégé en sciences économiques et sociales

Vouloir être heureux est un objectif largement partagé dans les sociétés comme la nôtre. Mais il ne suffit plus de l’être ou de vouloir l’être. Il faut désormais en plus avoir l’air d’être heureux. Quelles formes prend cette « nouvelle » tyrannie ? Comment la relier à d’autres obsessions (le culte du corps, la dictature de l’urgence, la consommation ostentatoire…) ?

Comment relier cette injonction au bonheur avec le développement de la psychologie positive et avec l’évolution du capitalisme qui trouve un nouvel eldorado dans un nouveau marché : « le marché des émotions » ?

Pourquoi cette « obligation » d’être heureux fait-elle aussi des victimes, pour quelles raisons est-elle parfois à l’origine de graves troubles psychologiques ? La recherche effrénée du bonheur immédiat et égoïste ne condamne-t-elle pas l’humanité aux pires souffrances aujourd’hui et demain ?

Peut-on desserrer l’étau de ce qui ressemble à une nouvelle forme de servitude volontaire ?

Quand ?

jeudi 21 novembre 2019 à 20:00 - 23:00

Entrée

Payant
Entrée libre pour les adhérents, 5 € pour les non adhérents

Où ?

Château de Sonnaz
Thonon-les-Bains